Les facteurs du succès de la FIV

Envisager la fécondation in-vitro implique d’en apprendre davantage afin de pouvoir déterminer réellement les chances de réussite de la Fécondation In Vitro (FIV).

L’âge

L’âge et l’utilisation des ovules sains sont des facteurs importants qui contribuent énormément à la réussite de la procréation médicalement assistée. En effet, plus la patiente est jeune plus elle aura des chances de réussite de la Fécondation in Vitro.

facteur succes fiv
Pour les femmes de moins de 35 ans, le taux de naissance après des grossesses menées à termes suite à la FIV est de 40%. Chose qui explique pourquoi des femmes de plus de 42 ans ont un taux de réussite de 4%.

Grossesse précédente

grossesse précédente

Hormis l’âge de la patiente, une grossesse antérieure est un élément capital. Si la patiente était précédemment enceinte avec le même partenaire, ils auront plus de probabilités de réussite. Des facteurs tels que l’histoire d’une fausse couche récurrente ou d’un partenaire différent peuvent réduire les chances du succès de la FIV.

Le type de problèmes de fertilité

Certes, les problèmes d’infertilité masculine impactent la réussite de la FIV. De plus, certaines pathologies typiquement féminines comme les anomalies utérines et les tumeurs fibroïdes diminuent également la probabilité de succès de la procréation médicalement assistée.

L’ovulation

ovulation

Les dysfonctions ovariennes suite au niveau élevé des hormones folliculo-stimulantes qui indiquent une faible réserve ovarienne peuvent réduire les chances de concevoir un bébé. Les traitements qui stimulent l’ovulation réduisent l’aboutissement d’une grossesse avec FIV.

Le mode de vie

Le tabac n’améliore pas les chances d’avoir un bébé. D’ailleurs, il est recommandé d’arrêter de fumer au moins 3 mois avant de commencer le traitement de la procréation médicalement assistée. Les patientes fumeuses exigent des doses plus élevées de médicaments de fertilité pour stimuler leurs ovaires. Par conséquent, leurs taux d’implantation sont plus faibles que les non-fumeuses.
De plus, il faut envisager de perdre du poids si la patiente est en surpoids ou obèse. En effet, les femmes qui sont en surpoids ont un risque accru d’infertilité ainsi que la fausse couche.

L’établissement hospitalier

succes fécondation in vitro en tunisie

Le choix du centre médical peut grandement affecter le bon déroulement et le succès de la Fécondation In Vitro. Bien choisir son centre de fertilité dépend de plusieurs éléments à ne pas négliger notamment le taux de naissance par cycle de FIV, le taux de patientes enceintes de jumeaux, triplés ou plus ; les types de patients admis à la clinique, plus spécifiquement leur âge et les problèmes de fertilité traités.
Il faut garder à l’esprit que certaines cliniques sont plus disposées à accepter des patients avec des faibles chances de succès de la FIV. Ces établissements proposent des traitements plus particuliers.