2 bonnes raisons de faire poser ses facettes dentaires en Tunisie

Pour ne pas attendre

Ou presque. En Tunisie, vous pouvez fixer des dates pour les séances de pose des facettes et vous pourrez prendre l’avion pour commencer le traitement sans avoir à attendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois.
C’est le cas en France où les soins de plastique dentaire du fait de la multiplicité des séances et des problématiques de la répartition des dentistes sur le territoire français.
Demander un rendez-vous pour 6 mois devant dans l’année, c’est un souci si on a des dents vraiment bien abîmées.
La pratique est moins fréquente en Tunisie, elle adresse le plus souvent des patients extra territoriaux et de ce fait les dentistes de Tunis, de Monastir ou d’autres grandes villes ont des opportunités d’agenda pour prendre des patients avec des indications de facettes dentaires venant de France, de Suisse ou de Belgique.

Pour les prix

 vraie économie

Les facettes dentaires, ça coûte cher. Ne vous y trompez pas : l’idée qu’elles sont des alternatives moins onéreuses aux implants ne signifie pas que leur prix est abordable.
Pour des prix allant jusqu’à 1000 euros pour les meilleures facettes dentaires du marché : c’est cher. La facture s’alourdit si vous multipliez le nombre de facettes par le nombre de dents à traiter.
Deuxième écueil : la prise en charge ou plutôt le remboursement. La sécurité sociale ne rembourse pas les soins dentaires de confort, c’est un choix assez vieux.
La nomenclature des types d’interventions remboursées en France a toujours privilégié les opérations dites de santé. Même si l’interprétation des bénéfices des interventions tend à changer car après tout avoir des dents en mauvaise état est une forme d’indication handicapante, la France n’a toujours pas sauté le pas. Le président Macron a évoqué dans son programme une extension des remboursements des soins dentaires et ophtalmiques, à voir.
Pour revenir à la Tunisie, le prix des facettes est beaucoup moins cher. Les prix y tournent entre 280 et 320 euros la facette dentaire. Quand le problème touche plusieurs dents, c’est une vraie économie.