Blanchiment interne des dents dévitalisées

Il existe un certain nombre de raisons pour lesquelles les dents perdent leur éclat. Le tabagisme est peut-être l’un des plus courants, suivi par les aliments et les boissons qui tachent nos dents, comme le vin et le café.

En dehors de ces facteurs externes, cependant, une dent peut subir une coloration de l’intérieur sans que cela soit provoqué par l’un des facteurs susmentionnés. Un défaut structurel à l’intérieur de la dent, ou le fait que du sang et d’autres fluides corporels ont pénétré dans la dent lors d’un traitement de canal antérieur (ou la dévitalisation) peut causer le changement de couleur dentaire.

Quelle que soit la cause, il existe encore des possibilités de restaurer une telle dent pour qu’elle corresponde à la couleur de ses dents adjacentes, en ayant recours au blanchiment interne des dents dévitalisées.

Qu’est-ce que le blanchiment interne des dents ?

blanchiment interne dents

Le blanchiment interne des dents est très différent du blanchiment externe de la dent, principalement parce que (comme son nom l’indique) le blanchiment a lieu à l’intérieur de la dent. Malgré le caractère facile et abordable du traitement, beaucoup ne sont même pas conscients de la possibilité de blanchir les dents de cette manière, ce qui les oblige à passer des années avec des dents tachées dans leur « zone du sourire ». Des études montrent que la technique est sûre et offre de bons résultats à long terme.

Comment ça marche ?

Il existe différents processus de blanchiment interne, selon que la dent en question est colorée en raison d’un traitement de canal antérieur ou parce qu’elle a besoin d’un traitement de canal. Si une dent nécessite un traitement de canal, votre médecin procédera à une intervention chirurgicale sur la dent de la manière habituelle, en excavant la chambre pulpaire de la dent des tissus morts ou mourants et en la préparant pour une couronne ou une obturation temporaire.

Ainsi, dans ce cas, avant d’appliquer le remplissage temporaire, votre médecin déposera d’abord un agent de blanchiment pour modifier la couleur de la dent de l’intérieur vers l’extérieur. En règle générale, cette solution est autorisée à rester dans la dent pendant une période pouvant aller jusqu’à deux semaines pour obtenir des résultats optimaux, après quoi vous retournerez à la clinique pour un examen afin de voir comment les choses ont progressé.

Le processus de blanchiment diffère considérablement si la dent est décolorée en raison d’un traitement de canal radiculaire préalable. Dans ces cas, le procédé ne nécessite généralement que le perçage d’un petit trou d’accès à la dent par lequel le médecin peut insérer une boulette de coton imbibée d’agent de blanchiment. Dans ce scénario, la solution placée resterait également dans la dent pendant un certain temps. De plus, un patient peut être renvoyé chez lui avec des plateaux de blanchiment pour encourager davantage un blanchiment en profondeur.

Si vous êtes intéressé par le blanchiment dentaire interne, consultez un médecin expérimenté et qualifié. Si vous possédez une bouche généralement saine, vous pouvez être un bon candidat à ce type de blanchiment.

Blanchiment traditionnel des dents versus blanchiment interne

résultat blanchiment interne

Le blanchiment des dents traditionnel blanchit vos dents de l’extérieur, généralement à l’aide d’une solution de peroxyde d’hydrogène.

Avec le blanchiment traditionnel, vous portez des gouttières à la maison ou faites effectuer le traitement au bureau. Il est efficace pour les dents décolorées par la nourriture ou les effets du vieillissement.

Le blanchiment interne est différent car il blanchit de l’intérieur vers l’extérieur. Il est réservé aux dents dévitalisées ou ayant subi un traitement de canal.