Aréole : méthodes chirurgicales pour la réduire

C’est une chirurgie esthétique destinée aux femmes qui ont des problèmes de taille ou d’asymétrie de leurs aréoles mammaires par rapport à la taille des seins.

La réduction des aréoles mammaires est considérée comme une intervention relativement simple qui vise à ajuster la taille et la forme afin que la proportion esthétique du sein devienne agréable. Cette opération permet également de corriger d’éventuelles asymétries ou arrondis.

À quels patients l’opération est-elle recommandée ?

Plusieurs femmes ont recours à la chirurgie de réduction du halo, uniquement pour des raisons esthétiques. D’autres femmes ont recours à la chirurgie car elles ont des mamelons inversés qui peuvent causer des problèmes d’allaitement et des sensations érogènes. En fait, parfois, après l’allaitement, les femmes remarquent que leurs mamelons sont inversés. La correction des mamelons améliorera la projection et l’apparence des mamelons. Lors de la chirurgie de reconstruction du mamelon inversé, les bandes étroites qui relient le tissu glandulaire et la base du mamelon doivent être libérées. Afin d’obtenir un résultat satisfaisant et durable, la capacité d’allaiter est parfois altérée, car les conduits de lait doivent être séparés pour libérer le mamelon.

Réduction de l’aréole : en quoi consiste l’opération ?

reconstruction aréole

Il existe plusieurs techniques disponibles pour rendre un mamelon plus esthétique. La procédure de reconstruction de l’aréole est généralement réalisée en ambulatoire et sous anesthésie locale. Le nouveau mamelon peut être créé en utilisant des tissus locaux ou en partageant le mamelon. Ce dernier peut être utilisé lorsque le mamelon résiduel est suffisamment gros pour permettre d’en greffer une partie dans le sein reconstruit.

Quelle que soit la méthode utilisée, le mamelon reconstruit a tendance à se contracter et à s’aplatir avec le temps. Pour créer le cercle de l’aréole, un tatouage médical est réalisé. Des pigments spéciaux sont ensuite sélectionnés pour correspondre aux nuances des couleurs présentes du côté sain. Le tatouage peut s’estomper avec le temps et il peut donc être nécessaire d’intervenir par une légère retouche. La sensibilité du mamelon et la capacité à allaiter après la chirurgie dépendent de la méthode choisie, mais généralement aucune difficulté n’est rencontrée. Dans tous les cas, si vous avez l’intention de planifier une ou plusieurs grossesses, il est conseillé de reporter l’opération et de la réaliser une fois la phase d’allaitement terminée.