Le nez : ennemi des selfies

Une étude récente a révélé que le nez dans les selfies semble 30% plus grand. Le résultat ? Images déformées et effet esthétique au moins partiellement ruiné. Cependant, il ne faut pas s’alarmer. La solution pour montrer un nez naturel, sinon mieux du moins réaliste sur la photo, est là et vient de ceux qui connaissent les selfies.
Les stars, expertes absolues dans le domaine des autoportraits, ont depuis longtemps adopté des solutions qui permettent d’éviter ce genre de gêne embarrassante. Mais voyons comment.

L’étude révélatrice

selfie

Il a même fallu les efforts de deux éminents instituts pour percer le côté caché et quelque peu effrayant de la « science du selfie ».

Des chercheurs de la Rutgers New Jersey Medical School ont combiné leurs efforts avec ceux de la prestigieuse université de Stanford.

La cible ? Comprendre comment les modalités et les angles des photos prises par soi-même à l’aide de caméras de smartphone peuvent altérer le résultat final des images obtenues.

De cette explication, il peut sembler que l’étude a été réalisée pour des raisons plutôt futiles. Ce n’est pas du tout le cas : la véritable motivation derrière le grand intérêt pour ce qui est considéré comme l’un des symboles de la frivolité sociale en est une autre. Il était destiné à rechercher le lien entre l’angle droit d’un selfie et les perturbations de l’acceptation de soi.

Pour certains, cette connexion peut sembler risible, mais peut-être un peu moins quand on regarde les données de l’American Academy of Facial Plastic and Reconstructive Surgeons. Dans une étude récente, datée de 2018, il a été noté qu’en 2014, les selfies étaient devenus le type de photo le plus répandu de tous les temps avec plus de 93 millions de photos par jour sur les appareils Android uniquement.

Cependant, même dans cette étude, il était déjà question de la façon dont la courte distance entre l’objectif et le sujet avait tendance à provoquer des distorsions, en particulier dans la taille perçue du nez. Or les deux institutions citées ci-dessus ont quantifié cette distorsion et celle-ci n’est en rien négligeable : on parle de 30% !

La taille indiquée par le nez change beaucoup entre une photo prise à 30 cm ou à une distance d’un mètre. Question de centimètres donc !

Selfie : améliorer la technique ou recourir à la chirurgie ?

chirurgie nez selfie

À la lumière de ces données, il ne sera pas surprenant de savoir qu’une enquête lancée aux États-Unis a révélé comment 42% des patients recherchant une chirurgie esthétique faciale en ont besoin dans le but précis de mieux apparaître dans les selfies et donc sur les plateformes sociales. Le corollaire naturel de tout ce que les selfies ont certainement contribué à créer des individus moins satisfaits d’eux-mêmes en raison de leur apparence physique.

La question est donc : Un selfie vaut-il une rhinoplastie ? Le recours à la rhinoplastie ou à une autre chirurgie plastique faciale ne peut certainement pas dépendre uniquement du désir d’apparaître différemment dans les selfies.