Rétention d’eau : tout ce qu’il faut savoir

Vous avez la sensation que vos pieds et vos mains sont gonflés ? Dans les cas normaux, l’eau est responsable de ce phénomène.

La rétention d’eau, qu’est-ce que c’est ?

Le corps est constitué d’environ 70 % d’eau dont les 2/3 se trouvent dans les diverses formes des cellules, le reste dans les vaisseaux sanguins.

Notre organisme contient un système osmotique qui équilibre l’eau se trouvant dans notre corps. Néanmoins, ce dernier peut être défaillant et provoque donc la rétention excessive d’eau.

Les causes de la rétention d’eau

Ses causes sont diverses, parmi lesquelles on trouve :

– une alimentation très riche en sel.

– une prise de certains médicaments comme les corticoïdes ou les traitements hormonaux.

– un manque d’activités physiques qui entraînent souvent une mauvaise circulation sanguine.

– un déséquilibre hormonal qui apparaît pendant la grossesse ou lors de la ménopause.

causes de la rétention d’eau

Quels sont les signes alarmants de la rétention d’eau ?

La rétention anormale d’eau apparaît sous forme d’un gonflement au niveau de plusieurs parties du corps telles que les pieds, les chevilles… De plus, cet œdème peut aussi affecter le ventre ou le visage comme lors de la période prémenstruelle.

De plus, la rétention d’eau se manifeste à travers une prise de poids rapide en seulement 24h et cela sans pour autant avoir modifié son alimentation.

Prévenir la rétention d’eau

Pour prévenir la rétention d’eau, il est recommandé de suivre ces conseils :

– Pratiquer des activités sportives qui vous permettront d’améliorer la circulation sanguine.

– Boire beaucoup d’eau par jour tout en optant pour le thé et les jus.

– Bien contrôler sa consommation en sel et minimiser les aliments riches en sucre ce qui vous permettra aussi de catalyser le sentiment de satiété et traiter l’obésité.

– Opter pour les protéines, car elles provoquent une accumulation de liquide dans les tissus.

– Eviter les vêtements trop serrés et bouger quotidiennement.

Les traitements possibles à la rétention d’eau

Au niveau alimentaire

Il est évident de réduire sa consommation en sel, d’adopter une bonne hydratation (boire beaucoup d’eau, consommer des aliments riches en eau…), consommer des protéines et faire en sorte de bouger et de pratiquer des activités sportives au moins 30 minutes par jour.

Les facteurs environnementaux et posturaux

drainage lymphatique

Le drainage lymphatique est dans tous les cas conseillé, il peut être passif quand il est effectué par un kinésithérapeute ou actif quand il est réalisé lors d’une activité sportive.

 

Rétention d’eau : tout ce qu’il faut savoir
4.5 (90%) 2 votes