Quel traitement envisager pour une fracture du nez ?

L’une des fractures du visage la plus fréquente est sans nul doute la fracture du nez. Les fractures des os propres du nez représentent en effet, près de 40% des fractures faciales. Certes le diagnostic d’une fracture propre du nez (OPN) n’est pas difficile, mais une prise en charge rapide permet d’éviter sa consolidation. Le traitement envisagé n’est pas toujours chirurgical.

Quelles sont les causes de la fracture du nez ?

La fracture du nez est la conséquence le plus souvent de la pratique des sports de contact comme la boxe, le football, le rugby, mais ce traumatisme peut surgir aussi à la suite d’une agression, d’une bagarre ou même d’une chute.

Quels sont les symptômes ?

Parmi les symptômes fréquents de la fracture du nez, l’on peut évoquer parfois des saignements, un œdème, une ecchymose, une déformation nasale ou même des difficultés respiratoires si jamais la cloison nasale est déviée. Si la fracture du nez s’accompagne d’une blessure ouverte, une intervention rapide est exigée.

Comment diagnostiquer ?

Le diagnostic d’une fracture du nez est effectué en ORL. Pour ce faire, le médecin peut procéder alors à un scanner du massif facial si jamais la fracture s’avère importante ou complexe, telle que la fracture complexe polyfragmentée. Mais en gros, palpation, radiographie et scanner sont les principaux modes de diagnostic des fractures nasales.
Avant toute intervention chirurgicale d’une fracture du nez, le chirurgien doit attendre d’abord que l’œdème, s’il y en a, se résorbe. Le spécialiste qui devra alors intervenir dans ce cas, est un chirurgien plasticien dont le travail consiste généralement à remodeler la forme du nez et corriger ses imperfections.
rhinoplastie pour corriger fracture de nez

Quel traitement ?

Toutes les fractures du nez ne font pas l’objet d’une opération chirurgicale. Le plus souvent, le traitement d’une fracture du nez consiste simplement à stopper l’hémorragie en méchant le nez. Ensuite, pour empêcher tout risque d’infection, on prescrit des antibiotiques au patient.

Quand l’opération chirurgicale est-elle nécessaire ?

La nécessité d’une intervention chirurgicale de la fracture du nez s’impose seulement s’il y a un déplacement latéral du nez consécutif à un choc frontal. Mais avant cette chirurgie du nez fracturé, il est prescrit au patient un traitement anti-inflammatoire et des antalgiques pour atténuer les douleurs, ainsi qu’un lavage nasal au sérum physiologique lui est recommandé.
L’intervention se fait sous anesthésie générale, et vise essentiellement à redonner au nez sa forme d’avant par le replacement manuel des os déplacés.