Seins post-allaitement : Chirurgie Esthétique pour retrouver la forme

La naissance d’un bébé est certes un moment inoubliable dans la vie d’une femme, mais il peut laisser des signes importants, comme celui d’une poitrine qui n’est plus tonique et fleurie. Dans ces cas, la Chirurgie Plastique Esthétique propose des solutions valables, capables de permettre à la nouvelle maman de retrouver l’apparence du passé et la confiance en elle-même qu’elle a peut-être perdue.

Seins vides ou seins tombants : qu’est-ce que cela signifie ?

seins affaissés après allaitement

Pour comprendre la différence entre un sein vidé et un sein tombant il est nécessaire de faire référence à l’anatomie du sein. Celui-ci est formé par la glande mammaire, constituée de :

  • Lobules (structures glandulaires) et conduits (petits canaux qui transportent le lait des lobules au mamelon)
  • Tissu adipeux
  • Tissu conjonctif
  • Ligaments appropriés
  • Ligaments de Cooper (du nom du savant qui l’a mentionné pour la première fois)
  • Bande qui enveloppe la peau.

Sein vidé

La glande et le tissu adipeux déterminent le volume du sein, qui augmente pendant l’allaitement et, en revanche, peut être considérablement réduit à la fin de l’allaitement, même en parlant de « seins » vidés.

Bobs vers le bas

Un relâchement au niveau du système fascia-ligamentaire qui soutient le sein, généré par exemple par une augmentation significative de la taille du sein pendant la grossesse, fait plutôt parler de ‘seins’ affaissés (ptosis). La défaillance tissulaire est cependant un processus naturel inévitablement lié à l’âge et à la gravité.

Sein et allaitement

allaitement

L’allaitement pendant de longues périodes est l’une des causes les plus courantes pouvant entraîner une vidange et des dommages aux tissus mammaires.

Cela ne signifie pas pour autant, qu’il ne faut pas allaiter ou que la réduction mammaire génère automatiquement un sein vide et affaissé. Cela dépend toujours de la personne et de ses caractéristiques anatomiques et tissulaires.

D’autres causes qui, en plus de l’allaitement et de l’âge, peuvent entraîner une perte de soutien et de volume des seins comprennent :

  • Nutrition : régimes alimentaires incontrôlés et changements de poids continus ou abus d’aliments tels que les graisses animales et la charcuterie au détriment des fruits, poissons et légume
  • Une vie sédentaire
  • Fumer
  • Grossesses répétées
  • Le manque de soutien ou le soutien incorrect d’un sein moyen à gros
  • Ptose congénitale, c’est-à-dire déjà présente à l’âge du développement.

Comment prendre soin de vos seins ?

Une vie équilibrée contribue sans aucun doute au maintien de la forme et du volume du sein dans le temps. Certaines précautions pour retarder les dommages que l’âge et d’autres facteurs apportent aux tissus, également en référence aux causes exprimées ci-dessus, peuvent être :

  • ne pas fumer
  • éviter l’effet yo-yo classique avec perte et prise de poids à répétition
  • ne pas être en surpoids
  • suivre une alimentation riche en fruits et légumes en toutes saisons et boire beaucoup d’eau
  • pratiquer une activité physique et renforcer les muscles pectoraux et les fascias de manière équilibrée
  • utiliser des soutiens-gorge de qualité
  • masser l’huile d’amande sur la peau, pour augmenter son élasticité
  • effectuer des touches quotidiennes avec de l’eau glacée
  • utiliser des phytoestrogènes, mais contactez toujours votre médecin en premier.

De nombreuses publicités rapportent également des résultats extraordinaires grâce à l’utilisation de crèmes, mais il prévient de souligner qu’il doit y avoir des études médicales pour étayer l’efficacité d’un produit.

Chirurgie esthétique des seins : mastopexie, augmentation mammaire et lipofilling

chirurgies après allaitement

En effet, la chirurgie propose diverses solutions pour les seins qui ont perdu du volume et de la tonicité. Selon les besoins et les caractéristiques du patient, les techniques chirurgicales principalement utilisées sont au nombre de trois :

  • Mastopexie : sorte de lifting par lequel le chirurgien lifte et restaure l’harmonie du sein. Pour comprendre si la patiente en a besoin, le chirurgien réalise un petit test qui consiste à lui faire lever les mains et les bras : si ce faisant le sillon qui constitue le bord inférieur du sein (sillon sous-mammaire) n’est pas visible, la mastopexie est nécessaire.

Si, en plus du lifting, il est nécessaire d’intervenir également sur le volume, cette technique peut être réalisée :

  • Avec l’ajout d’une auto-prothèse utilisant, c’est-à-dire la partie inférieure de la glande pour remplir la partie centrale et supérieure comme avec une prothèse, mais créée avec ses propres tissus.
  • Avec l’ajout de prothèses, si la perte de volume ne peut pas être comblée avec ses propres tissus, mais qu’il est nécessaire de recourir à des prothèses.
  • Augmentation mammaire : technique utilisée en cas de vidange importante mais sans chute, qui augmente donc le volume du sein à l’aide de prothèses.
  • Lipofilling : utilisé pour reconstituer le sein avec de la graisse autologue, c’est-à-dire la patiente elle-même. Ce type d’intervention peut également être associé à un lifting mammaire avec ou sans prothèse et à une augmentation mammaire, pour mettre en œuvre les résultats.

Le choix du type et de la forme des prothèses utilisées lors d’une intervention de Chirurgie Plastique ainsi que leur positionnement au-dessus ou au-dessous du muscle, avec la technique du double plan, est traité lors de la première visite.

La Chirurgie Esthétique est dans tous les cas une intervention chirurgicale, elle peut donc avoir des effets secondaires et des complications génériques et spécifiques liées, par exemple, aux matériaux utilisés, tels que ceux des prothèses.

La décision finale est une décision partagée, fruit d’un patient bien informé et d’un chirurgien techniquement formé. Par ailleurs, il est important de souligner qu’il existe des demandes négociables des patients, auxquelles le chirurgien est en mesure de répondre, et d’autres, en revanche, non négociables, car liées à l’anatomie et à la sécurité de la personne.