Calvitie prématurée, comment la combattre ?

La calvitie prématurée est une maladie plus courante que vous ne le pensez. Elle touche environ un tiers de la population jeune, en particulier chez les hommes âgés de 12 à 20 ans.

Causes d’alopécie juvénile

L’alopécie prématurée est principalement causée par l’alopécie androgénétique, elle-même causée par les androgènes. Outre la composante génétique, il existe également d’autres facteurs qui conditionnent de manière décisive la chute prématurée des cheveux, tels que les tensions émotionnelles, l’anxiété, les traumatismes psychologiques : toutes les manifestations qui induisent le stress, d’où le nom d’alopécie de stress.

De plus, une mauvaise alimentation, des régimes agressifs, des déséquilibres hormonaux, le tabagisme, l’alcool ou des troubles du sommeil peuvent aggraver la situation et affecter également les femmes, dont le nombre ne cesse d’augmenter.

Symptômes de calvitie prématurée

symptômes calvitie prématurée

Parmi les premiers signes de calvitie prématurée, nous pouvons citer : une production excessive de sébum, de la trichodynie, des pellicules et un fort amincissement de la tige. Les cheveux deviennent plus faibles, ternes et cassants, jusqu’à ce qu’ils tombent et provoquent un amincissement disgracieux.

Le phénomène chez les hommes et les femmes se manifeste de différentes manières : dans les premiers, c’est principalement la zone frontale qui est touchée, avec une rétraction progressive de la racine des cheveux et la chute des cheveux qui s’ensuit. Chez les femmes, cependant, l’amincissement est plus répandu et affecte principalement la zone centrale des cheveux, laissant la zone frontale presque intacte.

Impacts psychologiques et sociales

Ce qui n’est souvent pas pris en compte, ce sont les implications psychologiques de cette pathologie sur les plus jeunes, notamment sur les adolescents. Les personnes amincissantes ont tendance à ne pas s’aimer et à ne pas s’accepter. Ne se sentant pas à leur place et mal à l’aise avec les autres, ils préfèrent s’isoler. Le fort manque d’estime de soi et de confiance en soi peut, dans les cas les plus extrêmes, conduire à la dépression et compromettre le développement complet de la personnalité, empêchant de poursuivre sereinement le processus de croissance sociale.

Solutions et traitements possibles

traitement calvitie prématurée

Pour lutter contre la calvitie précoce, il est important d’intervenir rapidement : la prévention est certainement le premier moyen d’y parvenir. Dans un premier temps, vous devez contacter un spécialiste pour comprendre la nature du problème et identifier la solution la plus adaptée. Le trichologue effectuera un test préliminaire pour évaluer la santé des cheveux et de la peau. Sur la base des résultats obtenus, il pourra déterminer la gravité de la situation et proposer des traitements adaptés, fortifiants et anti-chute, qui aident le cuir chevelu à retrouver le juste équilibre et stimulent la croissance physiologique des cheveux.