La chirurgie esthétique, est-ce un art plastique ?

La pratique de la chirurgie esthétique englobe la restauration, le rajeunissement du corps et du visage du patient ainsi que l'amélioration de son apparence physique en globalité et de son bien-être général, grâce à l'art de la chirurgie.

La chirurgie esthétique dans l’histoire

Le terme de chirurgie plastique vient du mot grec plastike (teckhne) ou de l'art du modelage ou de la sculpture. La profession remonte à environ 800 ans avant J.-C. en Inde, où des lamelles frontales étaient utilisées pour reconstruire les nez amputés.

Les anciens Égyptiens et Romains pratiquaient également la chirurgie plastique pour restaurer les défauts des oreilles ou des lèvres et améliorer l'apparence de la peau.
L'American Board of Plastic Surgery (ABPS) a été créé en 1937 et a reçu le statut de grand conseil de spécialité de l'American Board of Medical Specialties (ABMS) en 1941.
Il est à savoir que la première transplantation rénale a été réalisée en 1954 par un chirurgien plasticien qui a ensuite reçu le prix Nobel, le Dr Joseph Murray. Des progrès notables ont été réalisés dans le domaine de la chirurgie esthétique. La reconstruction mammaire avec des implants en tissus autogènes, les opérations de la main pour reconstruire et restaurer ses fonctions, les greffes de la main et les greffes du visage en sont l’exemple.

Différence entre la chirurgie esthétique et la chirurgie réparatrice

La chirurgie plastique peut être divisée en deux domaines principaux :

  • la chirurgie reconstructive
  • la chirurgie esthétique

La chirurgie plastique reconstructive est pratiquée pour corriger les déficiences fonctionnelles causées par des brûlures, des blessures traumatiques telles que les fractures des os du corps ou du visage, les anomalies congénitales telles que les fentes palatines ou le bec de lièvre, les anomalies de développement, certaines maladies infectieuses et les cancers ou les tumeurs.
La chirurgie réparatrice est généralement pratiquée pour améliorer la fonction, mais elle peut aussi être pratiquée pour rapprocher le patient d'une apparence normale. La chirurgie esthétique, quant à elle, implique des techniques destinées à "améliorer" l'apparence d'un individu par des techniques chirurgicales et médicales, et vise spécifiquement à maintenir une apparence flatteuse, à la restaurer ou à l'améliorer dans le but d’atteindre un certain idéal esthétique.
Le spectre chirurgical des opérations esthétiques et réparatrices est assez vaste et couvre de nombreux domaines chirurgicaux. On en cite le traitement des brûlures, le remodelage du corps et des seins, la chirurgie esthétique cranio-faciale, la chirurgie de la main, la microchirurgie, la chirurgie pédiatrique et l’oculoplastie.
La chirurgie esthétique est l'une des spécialités chirurgicales les plus vastes et les plus complexes. La formation pour devenir un chirurgien esthétique certifié est longue et compliquée.

Quel est le parcours académique et scientifique d’un chirurgien esthétique

Tous les chirurgiens plastiques sont d'abord des médecins. Ils doivent avoir obtenu le premier grade en médecine appelé le doctorat de premier cycle en médecine pour être diplômés d'une Ecole de médecine.
Un médecin spécialiste, un pédiatre ou un radiologue suivent généralement une formation de trois à 5 ans pour exercer leur métier après avoir obtenu leur diplôme de médecine. Cependant, le chirurgien esthétique certifié par l'American Society of Plastic Surgeons (ASPS) doit suivre une formation chirurgicale postuniversitaire de cinq ans au minimum. Une formation complémentaire en résidence ou dans le cadre d'une bourse est très courante.
Souvent, les chirurgiens plasticiens poursuivent leurs études dans l'un des nombreux domaines spécifiques de la chirurgie tels que la chirurgie de la main, la chirurgie maxillo-faciale, la microchirurgie, etc.
La formation initiale d'un chirurgien esthétique peut tourner autour de nombreux domaines de la chirurgie, notamment l'urologie, la gynécologie obstétrique, l'orthopédie, l'oto-rhino-laryngologie (ORL), la chirurgie générale, voire même la neurochirurgie.
L'exercice de la profession exige un programme de base en chirurgie plastique qui peut durer de deux à cinq ans, selon le programme de formation et les expériences antécédentes des candidats.

La chirurgie esthétique avec Medespoir

Chez Medespoir, nous tenons à collaborer avec des chirurgiens chevronnés dont le processus de formation est très complet. La plupart des membres de notre équipe de spécialistes en chirurgie esthétique ont suivi environ 14 à 16 ans d'études supérieures, ont réussi trois à cinq examens nationaux de certification sous forme écrite et orale, et ont une expérience professionnelle qui découle de longues années de pratique de leurs spécialités.
C'est le lourd tribut qu'ils paient pour entrer dans ce domaine chirurgical qui rajeunit et améliore l’apparence de l'individu par l'art de la chirurgie esthétique.


  • blog medespoir : chirurgie esthetique tunisie
  • facebook medespoir
  • Twitter medespoir tunisie
  • Chaine Youtube medespoir tunisie