Acide Poly lactique : Injecion Sculptra pour le visage et le corps

Qu'est-ce que l'acide polylactique ?

L'acide polylactique, commercialisé sous le nom de Sculptra, est largement utilisé dans le domaine de la médecine esthétique, où il est utilisé comme produit de remplissage en tant qu'alternative à la chirurgie plastique.
L'acide polylactique est produit par la polymérisation de l'acide lactique, obtenu à son tour à partir des processus de fermentation généralement effectués par des bactéries du genre Lactobacillus.
Le succès de l'utilisation de l'acide polylactique dans le domaine de la médecine esthétique se doit à ses propriétés intéressantes. En effet, il s’agit bien d’un polymère synthétique mais biodégradable, résorbable et immunologiquement inerte.

sculptra tunisie

Quel est le prix de l'injection Sculptra en Tunisie ?

Le tarif d'une injection de l'acide polylactique dépend de la zone à traiter (visage, fesses, bras, etc) et du nombre de zones à traiter. C'est-à-dire que le prix du traitement d'une seule zone n'est pas le même que celui du traitement de deux ou de trois zones. Cependant, ces prix sont avantageux et accessibles en comparaison avec les prix des cliniques à l'étranger. Pour plus de renseignements, veuillez remplir une demande de devis gratuit et recevoir une réponse rapide et détaillée.

Quels sont les domaines d’application de Sculptra ?

Sculptra est une alternative valable au lifting facial, utilisé avec succès pour corriger les imperfections du visage et du corps, telles que :

  • Les rides du visage
  • Petits sillons naturels de la peau
  • Petite cicatrisation chirurgicale ou lésionnelle causée par l'acné
  • Pommettes tombantes, pas très prononcées ou pas très évidentes
  • Menton "faible" et pas très harmonieux
  • Cernes sombres causés par la "déchirure de la vallée" : imperfection typique du vieillissement caractérisée par un amincissement marqué de la peau dans la région péri-orbitaire et par la "descente" de la paupière inférieure.
  • Fesses plates et amincis
  • Peau tombante des bras et cuisses
  • Présence de Cellulite

injection sculptra pour fesses

Comment se déroule un traitement à l’acide plylactique ?

Les microparticules d’acide polylactique, convenablement diluées dans de l’eau stérile, sont injectées très lentement dans la couche sous-dermique à l’aide de seringues munies d’aiguilles très fines.
La présence d'acide polylactique dans le derme stimule progressivement la synthèse du collagène : il est ainsi possible d'apprécier, ne serait-ce qu'après 4 à 6 semaines, une augmentation considérable du volume des zones atrophiques traitées.
S'agissant d'injections, le traitement à l'acide polylactique n'est pas totalement indolore : en fait, la plupart des patients ayant expérimenté ce traitement se plaignent d'inconfort, de sensation de brûlure ou de picotement désagréable, à la fois pendant et après l'inoculation du produit sous la peau.
Pour éviter ce désagrément, minimisant la douleur, la zone à traiter est généralement anesthésiée avec des substances à action anesthésique locale.

Résultats de la technique Sculptra

Contrairement aux autres produits de comblement cutanés, l'acide polylactique ne produit pas d'effets tenseur doux dans la période qui suit immédiatement l'injection : les résultats apparaissent progressivement, précisément parce que cette substance stimule la production de néocollagène dans le corps humain, à long terme.
En fait, les premiers résultats ne sont visibles qu’après 4 à 6 semaines et, pour obtenir l’effet de rajeunissement ou de remodelage souhaité, 2 à 6 traitements au total peuvent être nécessaires (sur la base des imperfections à corriger).
À titre indicatif, il est estimé que pour obtenir un résultat appréciable et satisfaisant, il faut au moins 3 séances pour la correction de petits défauts du visage et 5 à 6 traitements pour restaurer des altérations graves de nature purement esthétique (par exemple, ajouter du volume aux pomettes et au menton). Après une période allant de 12 à 30 mois, l’acide polylactique est complètement réabsorbé par la peau: pour cette raison, la molécule est considérée comme une charge biologique résorbable (bien que certaines sources la considèrent à tort comme une charge semi-permanente).

Pourquoi préférer les injections d'acide polylactique à la chirurgie esthétique ?

Les injections d'acide polylactique représentent une alternative importante, même si elle est peu invasive et durable, à la chirurgie esthétique pour la correction des défauts typiques du vieillissement cutané.
En comparaison avec d'autres types de charges, l'acide polylactique excelle pour plus de fonctionnalités :

  • Effet durable (12-30 mois)
  • Effets secondaires médiocres
  • Biodégradabilité du produit
Il ne faut pas oublier par conséquent que l'acide polylactique corrige les défauts du visage en garantissant un effet totalement naturel, sans pour autant influer sur les expressions faciales.
Une nouvelle méthode d'application de l'acide polylactique a été mise au point il y a quelques années : même les fesses, les bras et les cuisses peuvent en réalité bénéficier d'un traitement à base de cette substance.
Plus précisément, les injections d'acide polylactique à différents endroits du corps sont indiquées pour :

Effets secondaires d'injection acide polylactique

Pour minimiser le risque d'effets secondaires, il est avant tout nécessaire de faire appel à des chirurgiens / médecins esthétiques hautement qualifiés et compétents. Cela dit, l'incidence d'effets indésirables, tels que : petites contusions, ecchymoses, œdèmes, infections, rougeurs ou saignements mineurs.
Après un traitement à Sculptra est presque comparable à celle d'autres agents de remplissage.
Certains patients se plaignent également de l’apparition de sensations de tension et de chaleur dans la région où l’acide polylactique a été injecté.
Cependant, ces désagréments ont tendance à disparaitre spontanément en quelques jours.

Contre-indications de traitement à Sculptra

La présence de maladies de la peau, de maladies auto-immunes, de néoplasmes ou d’autres désordres majeurs constitue une lourde limite à l’utilisation des agents de remplissage en général, y compris l’acide polylactique.
En général, l'utilisation d'acide polylactique pour corriger les imperfections cutanées est réservée aux patients en bonne santé.
De plus, nous vous rappelons que l’acide polylactique ne peut pas être injecté pendant la grossesse et l’allaitement, ni chez les sujets sensibles ou allergiques à cette substance.